Dossier de presse 4 : Ouverture entre la bourse de Hongkong et de Shanghaï

image

http://mobile.lemonde.fr/economie/article/2014/11/17/bourses-l-argent-afflue-de-hongkong-vers-shanghai_4524657_3234.html

Résumé:

La Chine est classée comme étant la deuxième économie mondiale pour ce qui concerne les flux financiers venant de divers pays du monde. Par contre, elle est particulièrement fermée. Pour être plus ouverte et pour contribuer à l’internationalisation de leur monnaie (le yuan), ils ont décidé de connecter la bourse de Hongkong à celle de Shanghaï.

Le premier jour de cette ouverture a eu lieu le lundi 17 novembre 2014. Les investisseurs de HongKong ont rapidement utilisé leur quota de flux financier pour une journée soit de 13 milliards de yuan. Ceci a démontré l’intérêt que le monde à envers ce marché qui, auparavant, était difficile d’accès.

Malheureusement, cette journée a fait chuté les deux bourses. Ceci n’a donc pas aidé le marché asiatique. Par contre, M. Xu, chef économiste de chez Everbright Securities, pense que c’est l’effet à long terme qui va être positif.

Thématique : Richesse

Bibliographie :
Harold Thibault, «Bourses: l’argent afflue de Hongkong vers Shanghai», Le Monde.fr [en ligne], http://mobile.lemonde.fr/economie/article/2014/11/17/bourses-l-argent-afflue-de-hongkong-vers-shanghai_4524657_3234.html (page consultée le 26 novembre 2014).

Dossier de presse 3 – Le premier ministre du Canada discute d’économie en Chine

Article 3 : http://www.lactualite.com/actualites/quebec-canada/stephen-harper-amorce-son-sejour-en-chine-ou-il-traitera-deconomie/
Résumé : Ce jeudi 6 novembre, le premier ministre canadien Stephen Harper a été accueilli en Chine pour une visite officielle de quatre jours. Cette visite était consacrée au renforcement économique entre les deux pays, selon l’ambition de Mr. Harper d’augmenter les exportations canadiennes vers la Chine, son deuxième principal partenaire commercial. Pour cela, il a entre autres rencontré plusieurs hommes d’affaires et politiques chinois, dont le président Xi Jin Ping.
De tous les sujets abordés et toutes les ententes commerciales signées, l’annonce la plus importante de ce voyage a été la création au Canada d’un centre de conversion des devises agréé par la banque centrale chinoise. Ce centre permettrait de faciliter les échanges entre les deux pays et possiblement d’attirer des multinationales étrangères désirant un transit plus direct vers la Chine.
Par contre, des tensions ont été remarquées dans les mois avant la visite, concernant des accusations de cyberattaque et d’espionnage. Ces tensions ont d’ailleurs failli causer l’annulation de cette troisième visite de Stephen Harper en sol chinois.

Thématique : Richesse
Bibliographie : Goodman, Lee-Anne, <<Stephen Harper arrive en Chine pour une visite officielle>>, L’Actualité, [en ligne], http://www.lactualite.com/actualites/quebec-canada/stephen-harper-amorce-son-sejour-en-chine-ou-il-traitera-deconomie/ , (page consultée le 15 novembre 2014).

Dossier de presse 2: Le gouvernement discute avec les manifestants de Hong Kong

Article 2: http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201410/21/01-4811119-hong-kong-le-gouvernement-rencontre-les-manifestants.php

Résumé

hong kong manifestants

La campagne de manifestation du groupe pro démocrate étant toujours en vigueur dans la ville de Hong Kong, le gouvernement de la région a organisé une rencontre avec les manifestants. Un dialogue officiel a donc eu lieu le 21 octobre dernier dans une salle de la faculté de médecine entre le gouvernement de Hong Kong et les représentants du mouvement. Les événements étaient transmis en direct à la télévision locale.

 

Le but de cette rencontre était d’arriver à une entente entre les deux groupes pour permettre à cette séquence de manifestation de cesser. Ces mesures de pressions durent depuis plus de trois semaines et perturbent énormément le fonctionnement de la ville de 7 millions d’habitants.

 

Cette rencontre n’a finalement pas mené à des résultats concrets. Par contre, le gouvernement a proposé aux manifestants de recommencer la discussion dans les jours à venir.

 

Le chef de l’exécutif Leung Chun-ying, étant pressé de mettre un terme au plus grand conflit politique depuis 1997, a semblé vouloir faire des concessions. Il suggère le fait de rendre le comité de nomination des députés plus démocratique sans pour autant l’abolir définitivement. Cette option n’étant pas envisageable à cause du taux élevé de pauvreté à Hong Kong. En effet, accorder un choix total de la population pour les candidats aux élections augmenterait le nombre de candidats plus cléments envers les plus modestes. Ceci entrainerait inévitablement un appauvrissement de la ville.

 

Finalement, Alex Chow, secrétaire général de la Fédération des étudiants de Hong Kong, soutient que le peuple ne veut pas de candidats sélectionnés à l’avance. Il est par contre pessimiste par rapport à un changement de la part du gouvernement. Il soutient que celui-ci ne fera pas un accord puisqu’il n’est pas au courant de l’espoir et de la volonté du peuple.

 

 

Thématique : Tensions et conflits sur une question de pouvoir

Bibliographie: Branchereau, Gaël, «Hong Kong: le gouvernement rencontre les manifestants», La Presse.ca [en ligne], http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201410/21/01-4811119-hong-kong-le-gouvernement-rencontre-les-manifestants.php, (page consultée le 29 octobre 2014).

 

 

DOSSIER DE PRESSE 1- BRUTALITÉ POLICIÈRE À HONG KONG

Article 1: http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201410/15/01-4809249-la-violence-policiere-denoncee-a-hong-kong.php

Résumé

Il y a depuis le 28 septembre 2014 une campagne pro démocratie à Hong Kong. Certains hongkongais veulent pouvoir élire librement le prochain chef exécutif de leur ville. Les citoyens qui adhèrent à cette campagne organisent plusieurs manifestations. Celle du mardi 14 octobre 2014 au mercredi matin a été la plus violente jusqu’à présent.

Cette violence est due à des policiers qui ont amené un manifestant dans un parc du quartier d’Admiralty. Ils lui ont ordonné de s’étendre par terre et lui ont par la suite infligés plusieurs coups de poings et de pied.

En conséquence, plusieurs personnes en Chine et dans le monde se sont mêlées au conflit. Par exemple, les États-Unis désirent une enquête sur cette violence et espèrent que la population puisse continuer à s’exprimer pacifiquement. De plus, le ministre de la sécurité de la ville de Hong Kong a suspendu les policiers après leur acte. D’autres personnes sont d’autant plus choquées de cette violence inutile.

Malgré tout, les frondeurs continuent de manifester pour se faire entendre.

Thématique: Tensions et conflits sur une question de pouvoir

Bibliographie : Agence France-Presse, <<La violence policière dénoncée à Hong Kong >>, La presse [en ligne], http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201410/15/01-4809249-la-violence-policiere-denoncee-a-hong-kong.php (page consultée le 15 octobre 2014).

Fiches informatives de la Chine actuelle

LA CHINE FICHES INFORMATIVES DU DOSSIER DIPLOMATIQUE :   INFORMATIONS GÉNÉRALES Capitale : Beijing(Pékin) Métropoles : Shanghai, Pékin, Hong Kong Forme de gouvernement : État unitaire Type d’économie : Économie planifiée Parti politique au pouvoir : Parti communisme chinois Idéologie politique pratiquée : Communisme Premier parti à … Lire la suite