Fiches informatives de la Chine actuelle

LA CHINE

FICHES INFORMATIVES DU DOSSIER DIPLOMATIQUE :

 

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Capitale : Beijing(Pékin)

Métropoles : Shanghai, Pékin, Hong Kong

Forme de gouvernement : État unitaire

Type d’économie : Économie planifiée

Parti politique au pouvoir : Parti communisme chinois

Idéologie politique pratiquée : Communisme

Premier parti à l’opposition : Aucun

Population totale : 1.357 milliard

Espérance de vie : 75.51

Devise monétaire officielle : Yuan Renminbi

Ressources naturelles : Fer et autres métaux, charbon et pétrole

PIB(2013) : 9.24 billions de dollars américains

Langue officielle : Chinois mandarin

Ethnie principale présente sur le territoire : Hans

Principales religions : Non affilié(52.2%), religion populaire(21.9%), Bouddhisme (18.2%),

 

 

 

CHEF D’ÉTAT :

Nom de l’actuel dirigeant du pays : Xi Jinping

Lieu et date de naissance : 15 juin 1953 à Pékin (Chine)

Origine ethnique : Chinoise (Hans)

Religion : athéisme

Rôle dans l’État : Président de la République populaire de Chine

Principales fonctions : Il est le secrétaire général du Parti communiste chinois, le président de la Commission militaire centrale du Parti communiste chinois ainsi que membre du comité permanent du bureau politique du Parti communiste chinois.

Scolarité : Diplômé de l’université de Tsinghuaen génie des procédés, mais il n’a jamais travaillé dans ce domaine.

Parti politique : Parti communiste chinois

Est en poste depuis : 14 mars 2013 (environ 1 an et 6 mois)

Date de fin du mandat : 14 mars 2018 (renouvelable une seule fois donc possibilité jusqu’en 2023)

 

Courte biographie :

Xi Jinping est le fils de l’ancien vice-président de l’Asemblée populaire et du vice-Premier ministre de la Chine Xi Zhongxun. Il a donc vécu son enfance dans un milieu aisé avec d’autres dirigeants importants du Parti communiste de la Chine. Le Parti communiste chinois décide des ses occupations dû au haut poste de son père. Il intègre donc la Ligue de la jeunesse communiste chinoise en 1971 et il fait son entrée officielle dans le Parti communiste chinois en 1974. Il obtient son diplôme en génie des procédés 5 ans plus tard, mais le Parti lui empêche de poursuivre dans ce champ d’expertise.

À la suite des ses étude, grâce à son père, il prend le poste de secrétaire particulier de Geng Biao, membre de la commission militaire. Sa véritable carrière commença en tant que vice-maire de la ville de Xiamen. Il aura ensuite quelques responsabilités dans les provinces des environs. Ses réalisations furent entre autres de promouvoir l’écologie au Zhejiang et de réprimer la corruption.

C’est en octobre 2010 qu’il est nommé vice-président de la Commission militaire centrale du Parti communiste. C’est grâce à cette nomination qu’il a atteint le poste de Président de la République populaire de Chine en succession à Hu Jintao en 2013.

HISTOIRE DU PAYS

Historiquement, le système politique en Chine a longtemps été l’impérialisme. Le dernier empereur, Puyi, a abdiqué de son poste en 1911, à l’issue d’une révolution qui a transformé la Chine impériale en république. En fait, c’est le 10 octobre 1911 que le changement de régime politique a été annoncé. Le premier président s’appelle Sun Yat Sen et il gouverne à la tête du parti nationaliste. Puis, en 1921, le Parti communiste chinois est créé à Shanghai, mais les nationalistes demeurent au pouvoir.

C’est seulement à la mort de San Yat Sen en 1925, que la Chine se retrouve dans une impasse, et que le général Tchang-Kai Chek arrive au pouvoir. À ce moment, une confrontation entre nationalistes et communistes s’engage et amène la Chine en guerre civile. Après plusieurs années de confrontation et trois années de combats, Mao Zedong proclame, le 1 octobre 1949, la fondation de la République populaire de Chine à Pékin.

Arrivé au pouvoir cette même année, Mao Zedong, communiste, entreprend de moderniser son pays pour lui permettre de rattraper son retard économique. Sa politique du Grand bond en avant à la fin des années 50 est pourtant loin de ce qu’il avait prévu et amène la Chine en crise économique. Finalement, après plusieurs présidents et plus de deux décennies de réformes, le Chine adhère à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2002, ce qui donne au pays tous les outils nécessaires pour réellement accomplir la croissance économique qu’il connait aujourd’hui. Malgré tout, l’industrialisation, puis la mondialisation de la République populaire de Chine n’ont pas encore été accompagnées de réformes sociales pour la classe ouvrière.

Aujourd’hui, le Parti communiste chinois est toujours au pouvoir, avec Xi JinPing comme chef d’État depuis 2013.

 

 

 

ENJEUX DE L’ANNÉE À SURVEILLER :

  1. La démographie :

«La Chine assouplit le dogme de l’enfant unique», Le monde.fr, [en ligne], http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/11/15/la-chine-assouplit-le-dogme-de-l-enfant-unique_3514580_3216.html, (page consultée le 2 octobre 2014).

 

  1. La situation des régions non équitables :

«Hong Kong : manifestation contre la réforme électorale de Pékin», Radio-Canada.ca, [en ligne], http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/2014/09/22/005-hong-kong-manifestation-reformes-electorales.shtml , (page consultée le 2 octobre 2014)

 

  1. L’environnement et l’économie en crise :

Dupaul Richard, «Dettes,pollution…la Chine doit faire autrement», LaPresse [en ligne], http://affaires.lapresse.ca/economie/international/201409/22/01-4802301-dettes-pollution-la-chine-doit-faire-autrement.php (page consultée le 2 octobre 2014).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s