Dossier de presse 13: Manifestations contre les usines polluantes

993151-fallu-21-heures-plus-800 (2)

http://www.goodplanet.info/actualite/2015/04/07/chine-fermeture-annoncee-dusines-polluantes-apres-une-violente-manifestation/

Résumé : Au nord de la Chine, des usines chimiques ont suspendus leurs activités à cause de plusieurs manifestations. Celles-ci avaient pour but de contrer les émissions de gaz polluants. Les manifestants disaient que les polluants se retrouvaient dans la steppe utilisée pour le pâturage.

Malheureusement, les manifestations ont amené plusieurs violences. Les policiers étaient sur place et en tenue anti-émeute. Ils ont utilisé des gaz lacrymogène, des matraques et des balles en caoutchouc. Une personne est décédée, il y a eu plusieurs blessés et plusieurs manifestants ont été arrêtés.

En plus, dans le sud-est de la Chine, une autre usine chimique (fabriquant du paraxylène, ce qui est facilement inflammable) fut la source d’une explosion et d’un incendie.

On peut donc comprendre que les usines chimiques sont souvent la source de conflits, car elles sont dangereuses et polluantes. De plus en plus de personne manifeste pour la protection de l’environnement en Chine. La population réalise davantage que la croissance rapide de la Chine s’est effectuée sans prendre en considération l’enjeu environnemental et que cela devient dangereux pour leur santé.  Ces protestations inquiètent le gouvernement chinois.

Thématique: Environnement et Tensions et conflits

Bibliographie : « Chine : fermeture annoncée d’usines polluantes après une violente manifestation », Magazine Goodplanet info [en ligne], http://www.goodplanet.info/actualite/2015/04/07/chine-fermeture-annoncee-dusines-polluantes-apres-une-violente-manifestation/ (page consultée le 9 avril 2015).

Dossier de presse 12 : La Chine met le marché de l’acier en ébullition

Article 12: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/03/26/20002-20150326ARTFIG00007-la-chine-met-le-marche-de-l-acier-en-ebullition.php#xtor=AL-201
Résumé :

La Chine est à la fois le premier consommateur et le premier producteur au monde dans le domaine de la sidérurgie, le marché de l’acier.

Depuis les années 1980, la Chine a soutenu son économie en investissant massivement dans les infrastructures, pour lesquelles on utilise beaucoup d’acier. Des statistiques liées au marché de l’acier en Chine et mentionnées dans cet article le prouvent.

Par contre, depuis quelques mois, la Chine exporte ses excédents d’acier à l’étranger. Ils s’écoulent à des prix si bas que les sidérurgistes étrangers se disent pénalisés. C’est le cas des sidérurgistes européens surtout, qui comptent le leader mondial, Arcelor Mittal. L’été dernier, les européens se sont plaints auprès de la Commission européenne. Aujourd’hui, pour contrer la concurrence chinoise sur le marché de l’acier, l’Union européenne compte taxer l’acier chinois et établir des mesures visant la diminution de son importation.

Bref, en plus des sidérurgistes, les grands mineurs – les anglo-australiens BHP Billiton et Rio Tinto, le brésilien Vale et l’australien Fortescue Metals – sont également affectés.

Thématique : Richesse

Bibliographie : Huijgen, Annelot, « La chine met le marché de l’acier en ébullition », Le Figaro.fr, [en ligne], http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/03/26/20002-20150326ARTFIG00007-la-chine-met-le-marche-de-l-acier-en-ebullition.php#xtor=AL-201 , (page consultée le 27 mars 2015).

Dossier de presse 11: Condamnations excessives en Chine

condamnation en Chine

Article 11: http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/03/12/plus-de-700-condamnations-pour-terrorisme-ou-separatisme-en-2014-en-chine_4591781_3216.html

Résumé:

Le jeudi 12 mars dernier, La Cour suprême chinoise a dévoilée des statistiques qui prouvent que le système judiciaire chinois n’est qu’un système de condamnation dirigé par le Parti communiste chinois. En effet, 99.93% des accusations se sont conclues par une condamnation. En 2014, 1 million 184 milles personnes ont été condamnés du crime qu’ils étaient accusés et seulement 825 ont eu un verdict de non culpabilité.

 

Ces chiffres permettent de remettre en question les dires du chef du Parti communiste Xi Jing Ping. Il affirmait qu’il voulait remédier aux erreurs judiciaires, aux aveux extorqués et à l’absence fréquente de droits de la défense. Il est extrêmement rare que la justice chinoise revienne sur une condamnation, même lors de doutes.

 

Une autre source de controverse est la possible discrimination à l’égard des Tibétains et des Xinjiang surtout concernant les accusations de terrorisme ou de séparatisme. En effet, en 2014, 712 personnes ont été condamné pour ces raisons et la quasi-totalité de ces personnes venaient de ces deux peuples. De plus, en 2014, ces condamnations auraient connus une hausse de 13.3 %. Ceci est une conséquence direct de la première loi antiterroriste émise par le gouvernement chinois.

Thématique: Pouvoir

Bibliographie: «En Chine, le taux de condamnation atteint 99.93% en 2014», Le Monde.fr, [en ligne], http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/03/12/plus-de-700-condamnations-pour-terrorisme-ou-separatisme-en-2014-en-chine_4591781_3216.html, (page consultée le 15 mars 2015).

 

Dossier de presse 10- La Chine, dans une bonne situation face à la crise pétrolière

llkuygkh

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2015/02/24/005-recul-cours-petrole-chine-gagnante-crise-petroliere.shtml

RÉSUMÉ:

La Chine, étant le premier importateur de pétrole du monde, profite grandement de la baisse du prix de pétrole.

En effet, en Chine, il y a plusieurs compagnies qui se spécialisent dans la fabrication de produits en plastique et le plastique est fabriqué avec du pétrole. Ces entreprises ont donc des coûts de production plus faibles, ce qui les avantage et avantage aussi la croissance économique de la Chine. Elle devait être moins de 7% cette année, ce qui est la plus basse croissance depuis 1980. Par contre, la chute du prix du baril de pétrole donne une nouvelle chance à celle-ci. Selon les analystes de la banque Merill Lynch, chaque baisse de 10% du prix du baril de pétrole pourrait augmenter de 0.15 point de pourcentage son économie. De plus, elle lui fait économiser environ 70 milliards de dollars américains. Et ce n’est pas tout! Cette baisse permet aussi à la Chine de faire la transition du charbon au gaz naturel. Ce qui va améliorer la qualité de l’air. Par conséquent, on peut affirmer que la Chine est la grande gagnante dans cette situation.

THÉMATIQUES: Richesse et Environnement

BIBLIOGRAPHIE: Côté, Yvan, «La Chine, la grande gagnante de la crise pétrolière», Radio-Canada [en ligne], http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2015/02/24/005-recul-cours-petrole-chine-gagnante-crise-petroliere.shtml (page consultée le 26 février 2015).

 

Dossier de presse 9: La campagne anti-corruption en Chine s’attaque aux banques

CHINA ICBC IPO

Article 9 : http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/02/04/chine-la-campagne-anti-corruption-s-attaque-aux-banques_4569651_3234.html

Résumé:

Depuis deux ans, les autorités chinoises, sous l’égide du président Xi Jing Ping, s’adonnent à une campagne anti-corruption au sein de leur pays. En effet, la corruption y serait enjeu de plus en plus grave, selon les observations de l’ONG Transparency International. Selon celle-ci, la Chine aurait chuté de vingt places au classement mondial.
C’est donc d’abord dans le but de mettre fin à certaines pratiques politiques que les autorités chinoises ont engagé leur lutte anti-corruption.
Plus récemment, la lutte anti-corruption s’est aussi étendue au secteur financier, en s’attaquant aux grandes banques chinoises, notamment en frappant à trois reprises en l’espace de quelques jours.
Comme résultat aux enquêtes menées, on assiste à des arrestations et mêmes à des exécutions de grands présidents et patrons d’entreprises. Ces mesures drastiques ont mené plusieurs spécialistes à croire à des règlements de comptes politiques, bref à remettre en question la campagne anti-corruption.

Thématique: Pouvoir et richesse

Biliographie:

Thibault, Harold, «Chine : la campagne anti-corruption s’attaque aux banques», Le Monde.fr, [En ligne], http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/02/04/chine-la-campagne-anti-corruption-s-attaque-aux-banques_4569651_3234.html, (page consultée le 11 février 2014).

Dossier de presse 8: L’espionnage chinois corrompu

chine espionnage

Article 8: http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201501/16/01-4835860-le-chef-de-lespionnage-chinois-accuse-de-corruption.php

Résumé:

Ma Jian, le chef de l’espionnage chinois du Parti communiste chinois, a été accusé et arrêté pour «graves violations disciplinaires». En d’autres mots, il est accusé de corruption et détournements de fonds. Il avait le contrôle sur la police chinoise, la justice et les renseignements autant étrangers qu’intérieurs.

 

Il a suivi les traces de son ancien patron, Zhou Yongkang, qui purge sa peine de prison à vie pour corruption. Autant M. Yongkang que M. Jian étaient des personnes aux pouvoirs multiples. Le budjet pour l’espionnage en Chine est celui dans les plus élevés au monde.

 

Cette accusation démontre la volonté de Xi Jingping, secrétaire général du Parti communiste chinois, de vouloir faire le ménage de la corruption dans l’État autant chez les personnes très influentes que moins. Elle témoigne également le renforcement du pouvoir de Xi Jingping dans les différentes sphères politiques.

 

Des rumeurs courent que d’autres personnes auraient étés de mèche avec Ma Jian dans les détournements de fonds. Il y a donc une possibilité d’autres accusations.

 

Thématique: Pouvoir

Bibliographie: «Le chef de l’espionnage chinois accusé de corruption», La Presse.ca, [en ligne], http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201501/16/01-4835860-le-chef-de-lespionnage-chinois-accuse-de-corruption.php, (page consultée le 30 janvier 2015).

Dossier de presse 7: Diminution de la croissance économique en 2014

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/01/09/la-chine-confrontee-elle-aussi-a-une-faible-inflation_4552515_3234.html

Résumé:

La croissance économique chinoise a été particulièrement faible en 2014 comparativement à ce que le pays s’attendait (soit une progression de 7,5%). Cette croissance insatisfaisante est causée par le faible taux d’inflation soit de seulement 2% sur l’ensemble de l’année et leur objectif avait été fixé à 3,5%. Aussi, la baisse du prix du pétrole a une influence sur cette faible croissance économique. À cause de la baisse des prix des énergies, le PPI (indice des prix industriels) est aussi ralenti.

La Chine est toujours en croissance, mais beaucoup plus faiblement que prévu. Il pourrait avoir dans l’avenir une déflation si les choses ne s’améliorent pas. Le pays ne veut certainement pas cela.

Plusieurs mesures sont donc prises pour empêcher qu’une déflation se produise. Comme par exemple, le gouvernement veut accélérer certains projets d’infrastructures et modifier la politique monétaire de la Banque populaire de Chine (déjà diminuée depuis fin novembre).

Le gouvernement s’attend donc à un taux de croissance pour l’année 2015 plus faible que celui qu’il avait planifié pour 2014 ( 7% à la place de 7,5%).

Thématique: Richesse

Bibliographie: Thibault, Harold, «La Chine confrontée, elle aussi, à une faible inflation», Le Monde [en ligne], http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/01/09/la-chine-confrontee-elle-aussi-a-une-faible-inflation_4552515_3234.html (page consultée le 15 janvier 2015).

Dossier de presse 6 : Tragédie du Nouvel An à Shanghai

4548263_3_cc17_selon-les-medias-chinois-le-mouvement-de_998942a365f5d99f50b20d7c5e17170f

Article 6 : http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201412/31/01-4831919-nouvel-an-tragique-a-shanghai-36-morts.phpa

Résumé :
Les festivités du Nouvel An chinois, qui se déroulaient le 31 décembre sur la promenade Bund à Shanghai, se sont conclues de manière bien tragique en causant 36 morts. Ce lourd bilan n’est pourtant pas définitif, car il ne compte pas les 47 blessés (13 graves). 40 personnes restaient hospitalisées jeudi.
Une bousculade et une foule bien trop nombreuse auraient entrainé cette tragédie, selon les témoins. Dans la panique, plusieurs citoyens auraient tenté de s’extraire de la foule et certains n’y seraient pas parvenus. La police et les services de secours étaient sur place, mais n’arrivaient pas à se rendre aux blessés.
Des témoins disent que des faux billets de banque lancés dans la foule auraient causé la bousculade, mais ce fait n’a pas été confirmé. Le président chinois Xi Jinping a demandé une enquête sur les causes de la tragédie. Le discours de Nouvel An du président, diffusée la nuit-même, a accordé une brève couverture à la tragédie.
Pour ce qui est du reste de la soirée sur la promenade Bund, le compte a rebours et autres festivités ont été annulées.

Thématique : Population et pouvoir
Bibliographie : Agence France-Presse, « Nouvel An tragique à Shanghai: 36 morts », La Presse.ca, [en ligne], http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201412/31/01-4831919-nouvel-an-tragique-a-shanghai-36-morts.php, (page consultée le 5 décembre 2014).

Dossier de presse 5: Les derniers moments de la Révolution des parapluies

dossier de presse 5

 Article 5: http://www.lemonde.fr/international/article/2014/12/03/a-hongkong-le-mouvement-des-parapluies-approche-de-sa-fin-dans-le-desordre_4533460_3210.html

Résumé:

Les manifestants pro démocratiques de Hong Kong commencent à entrevoir la fin de la Révolution des parapluies. En effet, les actions qui sont faites par les manifestants semblent de plus en plus désespérées. Avec des vols dans les magasins des environs, une grève de la faim en vigueur pour certains étudiants, etc. Le mouvement tente le tout pour le tout de façon très désorganisée.

 

Le fait que trois des chefs de la Révolution se sont livrés aux autorités chinoises le 3 décembre en après-midi a découragé une bonne partie des étudiants du mouvement. Benny Tai, Chan Kin-Man et Chu Yiu Ming se sont donc rendu dans un poste de police où ils ont appris les nombreux chefs d’accusations portés contre eux (« obstruction de la voie publique »,etc). Par contre, ils n’ont pas été mis en état d’arrestation cet après-midi là et on pu repartir sans payer de caution.

 

À la suite de cet événement et aux manifestations qui font de plus en plus de blessés chez les étudiants, plusieurs ont décidé de cesser de prendre part aux manifestations dans les rues.

 

De leur côté, les autorités chinoises encouragent les étudiants à se rendre aux autorités comme l’ont fait les principaux chefs le 3 décembre. De plus, ils demandent aux grévistes de la faim de cesser leurs actions et de faire attention à leur santé. Pour le moment, les étudiants ne semblent pas vouloir tenir compte de ces conseils.

 

Thématique: Tensions et conflits sur une question de pouvoir

Bibliographie: de Changy, Florence, «À Hong Kong, le mouvement des parapluies approche de sa fin, dans le désordre», Le monde.fr [en ligne], http://www.lemonde.fr/international/article/2014/12/03/a-hongkong-le-mouvement-des-parapluies-approche-de-sa-fin-dans-le-desordre_4533460_3210.html, (page consultée le 7 décembre 2014).